SCULPTURE ET POESIE
 
MOA3
 

Je suis à la retraite. J'ai la chance de vivre à la campagne dans le Lauragais "Pays des Mille Collines" avec les Pyrénées en ligne d'horizon.
Mon village, Montgeard est une très belle bastide du XIV eme siécle, en brique rose, il y fait bon vivre.

 
Pourquoi ce site?

Je fais un peu de poésie et de sculpture contemporaine. Ce site va me permettre de présenter plus facilement quelques créations et de les faire partager.
Pour autant, je ne me considère comme un artiste que dans la mesure où nous le sommes tous un peu. Nous avons tous une part de créativité, reste à trouver un vecteur qui permette de la concrétiser et de la présenter aux autres.
J'ai coutume de dire que je suis à la fois rêveur et laborieux. Comme j'ai entendu un chanteur connu le dire: " Beaucoup de travail, pour faire croire que l'on a un peu de talent..."

LA POESIE: C'est déjà une vieille histoire, plus de trente années pendant lesquelles j'ai écrit. Ces poésies sont restées longtemps au fond d'un tiroir. On écrit d'abord pour soi, le partage est une autre étape.
C'est surtout l'insistance d'un ami écrivain et la participation à quelques concours qui m'ont fait évoluer. Je ne suis pas un littéraire, si mes poèmes ont du fond, la forme reste pour moi laborieuse. J'essaye encore et toujours de l'alléger, l'améliorer.
En 2008, j'ai édité un petit recueil "L'AUTRE FACE" aujourd'hui épuisé (vendu à 350 exemplaires).
En janvier 2014; j'en ai édité un deuxième : "A FLEUR DE PEAU, AIME!". (voir Bloc Notes)

 
LA SCULPTURE:  Pour la sculpture, l'histoire est plus récente, c'est mon départ en retraite qui m'a permis d'essayer. En août 2010, j'ai réalisé « LA CLE DU BONHEUR », ma première création. Je l'avais assortie d'une légende : « Un extraterrestre offre la clé du bonheur aux terriens ! Il est venu leur rappeler que le bonheur est ici bas. Pour ceux qui ont la clé, bien sûr... » Tout un programme ! Mais pour ce qui me concerne j'avais trouvé la clé de cette forme de sculpture dite « objets détournés ».
Je possédais déjà la technique du travail des métaux et de la soudure. Je l'avais apprise durant deux années, en qualité d'ouvrier, avant mon entrée aux Contributions Indirectes en 1969 ! Pour le reste, ce sont les objets récupérés ça et là qui me donnent les idées. A ce jour j'ai réalisé une cinquantaine de sculptures et j'ai exposé dans plusieurs salons d'Arts Plastiques. Je suis à la fois surpris et heureux du regard des autres. C'est extrêmement gratifiant pour moi et c'est un encouragement permanent à poursuivre.



Créer un site
Créer un site